Nous manions parfaitement la langue InDesign

Notre client LaPreva nous a chargés d’un vaste projet impliquant cinq langues. Il s’agissait de traduire le mode d’emploi d’un nouveau WC douche, mais aussi d’assurer sa mise en page grâce au logiciel InDesign. Notre éditrice PAO interne et nos équipes linguistiques ont traduit les textes, vérifié les faits, compté les mots, fait des coupes, comparé les langues et retravaillé les illustrations: une gigantesque masse de données et peu de temps pour les traiter. Mais nous avons envoyé à notre client des fichiers InDesign sans une seule rature.

Le client

LaPreva lance une nouvelle génération innovante de WC douches sur le marché international. Implantée dans la vallée du Rhin saint-galloise, cette filiale de la société Noventa AG travaille avec Diction depuis 2010.  En mai 2014, quelques-uns de nos collaborateurs ont visité le siège de LaPreva à Diepoldsau.

www.lapreva.com

www.noventa.com

La mission

Diction avait pour mission de traduire le mode d’emploi détaillé du WC douche de LaPreva de l’allemand en français, en anglais, en russe et en néerlandais. Nos spécialistes devaient également effectuer toute la mise en page dans InDesign, qui comprenait des illustrations complexes.

La solution

Les différents niveaux impliqués par ce vaste projet multilingue ont requis une parfaite coordination entre toutes les équipes. Notre éditrice et nos traducteurs se sont réunis à de nombreuses reprises dans nos bureaux de Buchs pour discuter et se mettre d’accord.

La mise en page des illustrations fournies par le client était bien sûr conçue pour l’allemand. Toutes les autres langues devaient s’adapter à ce modèle, y compris le russe, connu pour être toujours plus long que la langue originale. Notre éditrice PAO a particulièrement apprécié ce bricolage, aussi complexe que méticuleux. Elle a fait en sorte pour toutes les langues que les paragraphes soient au même niveau par rapport aux illustrations que dans le document de référence.

Comme souvent dans InDesign, les illustrations ont posé problème: les graphiques pouvaient compter jusqu’à huit niveaux différents, dont chacun devait être travaillé et légendé séparément. Dans chacune des langues bien sûr. Certains fichiers ont en plus fait l’objet d’une vectorisation: ils ne pouvaient plus être adaptés et ont dû d’abord être retravaillés, l’un après l’autre, dans toutes les langues.

Pendant tout le temps qu’a duré le projet, nos traducteurs et notre responsable de projet ont été en contact permanent avec le client. Nous avons ainsi pu implémenter sans attendre des changements de dernière minute et adapter la mise en page en conséquence.

En un mot: avoir une PAO et des spécialistes linguistiques dans un seul et même bureau, c’est un atout certain. Nous avons tout décalé, les illustrations comme les coupures de mots – tout sauf les délais.